top of page
Rechercher

Quelle hotte choisir pour ma location saisonnière ?

Si cuisiner et déguster un bon plat est un plaisir pour nombre de locataires, vivre dans un appartement dont les odeurs de cuisine persistent pendant plusieurs jours peut véritablement gâcher le séjour.


De nombreuses locations saisonnières offrent des petites surfaces, et recourir aux couchages dans l'espace du séjour est souvent nécessaire. Alors, comment préserver ceux qui dorment dans le salon des odeurs de cuisson ?


La solution est d'installer une bonne hotte de cuisine. Or, contrairement aux idées reçues, il n’est pas si simple de choisir la hotte adaptée à sa location : selon le type d’aspiration, la praticité, le prix et l'esthétisme, il y a beaucoup de critères à prendre en compte pour faire le bon choix.


Découvrez dans cet article nos conseils pour choisir la hotte qu'il faut à la cuisine de votre logement !



Quel type de hotte choisir pour ma location saisonnière ?


Une hotte aspirante est un système d’aspiration et d’évacuation des vapeurs et fumées émises lors de la cuisson.


Il existe deux types principaux de hottes aspirantes : la hotte à extraction, qui évacue vers l’extérieur des flux et la hotte à recyclage, qui filtre l'air puis le renvoie dans la cuisine. La plupart des hottes commercialisées sont mixtes (extraction + recyclage), elle sont dites mixtes.

Vous l’aurez compris, la hotte à extraction nécessite d’être installée sur une bouche d’évacuation déjà existante, dès lors, le choix du type de hotte est en grande partie déterminée par la présence ou non de cette évacuation dans votre logement.

De manière générale, dans les locations saisonnières de type appartement de bord de mer et de stations de sport d’hiver, il est très rarement prévu une évacuation d’air dans la cuisine, par conséquent, le choix portera nécessairement sur la hotte à recyclage (ou mixte).

Cette hotte fonctionne grâce au filtrage des odeurs réalisé par les billes de charbon présentes dans la hotte.

















Quel type de hotte à recyclage choisir ?


Peu adaptées aux locations saisonnières nous n'allons pas évoquer ici les hottes intégrées aux plans de travail qui sont très coûteuses, ni celles spécifiques aux îlots de cuisine, nous nous concentrerons sur les quatre types de hottes à recyclage les plus courants : la hotte casquette ou visière, la hotte encastrable, la hotte décorative et enfin la hotte tiroir ou télescopique.



1. La hotte casquette ou hotte visière


Photo hotte casquette
Hotte casquette - Photo : Darty

















Usage et esthétique : Le filtrage est réalisé par les filtres à charbon qu’il est nécessaire de nettoyer et de remplacer régulièrement. Attention également à bien installer la hotte, et vérifier qu’elle couvre la totalité du plan de travail. Côté esthétique, la hotte casquette, très visible et non encastrable, n’est pas du plus bel effet, elle donnera un aspect « daté » à votre cuisine.


Prix : Très répandue, son succès repose sur son prix : disponible à partir de 40 euros .


La note FACE/B : * A part son prix, la hotte à casquette a peu d’avantages et nous vous conseillons d’investir pour une hotte qui s’intégrera mieux dans votre cuisine.



2. La hotte encastrable


Hotte encastrable
Hotte encastrable - Photo : myareadesign












Usage et esthétique : Ici également, le filtrage est réalisé par les filtres à charbon qu’il convient de nettoyer et de remplacer régulièrement. Mais son atout principal est qu’encastrée dans un meuble haut, elle est invisible. Côté performance, elles sont particulièrement performantes et s’adapteront selon le nombre de panneaux de filtrage choisis à votre utilisation.


Prix : Une hotte invisible pour un coût modéré : à partir de 100 €.


La note FACE/B : ** Invisible, modérément couteuse, et de taille variable, elle saura s’adapter à chaque cuisine.



3. La hotte décorative ou murale


Hotte décorative
Hotte décorative - Photo : but






















Ici la hotte est un objet à part entière, elle n’est pas dissimulée dans le meuble, elle occupe tout l’espace au-dessus des plaques de cuisson.


Usage et esthétique : Adaptée aux grandes cuisines pouvant se permettre de renoncer à un meuble haut, la hotte décorative peut être un objet design à part entière, coloris, style, fonctionnalités, tout existe.


Prix : Il y en a pour tous les goûts et donc pour tous les prix. A partir de 200 €, vous pourrez trouver la hotte décorative qui vous convient.


La note FACE/B : * La hotte décorative n’est, selon nous, pas adaptée à la grande majorité des locations saisonnières. En effet, sacrifier un meuble haut pour la seule hotte, alors même que l’usage de la cuisine en location reste limité, cela semble peu pertinent. Dans une location saisonnière, il faut toujours privilégier les espaces de rangement, qui eux, souvent, font défaut. Enfin, la hotte décorative est souvent plus couteuse que ses concurrentes.



4. La hotte tiroir ou télescopique


Hotte télescopique
Hotte tiroir - Photo : Neff
















Invisible également, la hotte tiroir au design totalement plat s’intègre parfaitement sous le meuble haut de cuisine, utilisant peu d’espace dans celui-ci. Enfin, dotée d’une partie fixée sur tiroirs, elle se déploie totalement pour couvrir l’intégralité du plan de travail.


Usage et esthétique : Discrète et déployable, elle s'adapte à la taille du plan de travail, et suffisamment performante pour un usage de cuisine dans une location saisonnière.


Prix : A partir de 100 €, elle est abordable et parfaitement adaptée à l’usage mesuré d’une cuisine en location saisonnière.


La note FACE/B : *** Selon nous, par sa taille, son prix et son usage, la hotte la plus adaptée à une location saisonnière, où la cuisine sera toujours moins utilisée qu’en résidence principale.



Quelles sont les caractéristiques techniques d’une hotte performante ?


Au-delà du type de hotte que vous choisirez pour votre location saisonnière, il convient d’être vigilant sur ses principales caractéristiques techniques.


Le volume sonore : Une hotte très bruyante est encore plus désagréable dans un petit appartement, il convient donc de surveiller les décibels générés. Ils sont toujours indiqués dans la fiche technique, et peuvent aller de 40 décibels pour les plus silencieuses à 70 décibels pour les plus bruyantes.


Les vitesses d’aspiration : Elles vont généralement de 1 à 3, et parfois jusqu’à 5. Le bruit diminuant d’autant que la vitesse est faible. Des vitesses de 1 à 3 suffiront largement pour l’usage d’une cuisine en location saisonnière.


Le type de filtre : Il existe différents types de filtres : des permanents, des changeables, mais également des lavables au lave-vaisselle. En location saisonnière, on privilégiera la durabilité, et donc des filtres permanents lavables. En revanche, ne comptez pas sur votre locataire pour les remplacer ou les laver, pensez à vous en occuper lors de votre prochain passage.



Vous souhaitez rénover votre cuisine ? Découvrez la solution clés en main de FACE/B : conception, réalisation, suivi, nous nous occupons de tout ! www.faceb-renovation.com

31 vues0 commentaire
bottom of page